X

Restaurer un bateau du patrimoine : à quoi ça sert ?

Port-musée Douarnenez
Une création de Fou de Bassan Communication

A l’heure où l’on s’interroge beaucoup sur les conséquences économiques du Covid-19 et où l’inquiétude est de mise dans les milieux de la culture, du patrimoine et des festivals, il n’est pas inutile de rappeler l’effet économique multiplicateur des actions menées dans ces domaines.

Douarnenez, depuis plus de quarante ans, est le port le plus riche dans le domaine du patrimoine maritime. Les acteurs impliqués y sont nombreux et constituent une vaste chaîne opératoire qui de relais en relais construisent un véritable écosystème original. Celui-ci génère une activité économique appuyée sur des savoir-faire exceptionnels, une mobilisation extraordinaire des milieux associatifs, économiques et institutionnels. Les retombées en terme d’attractivité du territoire sont essentielles pour son avenir, encore plus aujourd’hui.

A l’instigation de Dz mécènes (fonds de dotation qui souhaite épauler les politiques publiques en faveur de la restauration des navires), le festival Temps fête, le Port-musée et la FRCPM-Ateliers de l’Enfer se sont associés pour élaborer une animation expliquant l’imbrication de tous ces acteurs, et l’importance du maintien d’une politique patrimoniale ambitieuse sur le terreau douarneniste.

Une création graphique de Fou de Bassan Communication, produite avec le mécénat de la Caisse Régionale du Crédit Agricole du Finistère.