X

Jean Le Moal (1909-2007)

Exposition
L’Automne, 1954. Collection particulière, Paris. ©Courtesy Galerie Applicat-Prazan, Paris

Selon un parcours chronologique, l’exposition offre pour la première fois un panorama complet et inédit de l’oeuvre de Jean Le Moal. Considéré comme l’un des principaux représentants de la non-figuration française du XXe siècle, Jean Le Moal apparaît comme un peintre à redécouvrir tant son oeuvre dépasse les cloisonnements esthétiques. L’artiste a partagé sa vie entre Paris, la Haute-Ardèche et la Bretagne, baignant dans des paysages qui le mèneront au seuil de la non-figuration. Après des études d’architecture d’intérieur, il s’installe à Paris et copie les maîtres : Rembrandt, Vélasquez, Chardin, Cézanne ou encore Matisse… En 1935, Le Moal rejoint l’atelier de fresque à l’Académie Ranson qui oriente son goût pour le décor monumental et l’art du vitrail. Puis il dépasse les expériences cubiste et surréaliste avec le groupe lyonnais « Témoignage ». Ces années de formation ouvrent sa peinture, après 1945, à une forme d’abstraction en paix avec la représentation.

Sous l’égide de Philippe Bouchet, historien de l’art, l’exposition est co-organisée avec le Musée de l’Hospice Saint-Roch d’Issoudun et le musée d’art et d’archéologie de Valence. Cette exposition a reçu le label «exposition d’intérêt national», attribué par le ministère de la Culture, qui récompense chaque année les musées de France qui mettent en oeuvre un projet d’exposition remarquable par sa qualité scientifique, ses efforts en matière de médiation culturelle et son ouverture à un large public.