X

Des animaux et des Hommes – Porcelaines de Chine d’exception

Exposition

© Musée de la Compagnie des Indes, Lorient, G. Broudic



À partir du début du XVIIe siècle, les aristocrates européens s’entichent d’exotisme extrême-oriental. Ils collectionnent les porcelaines de Chine, destinées pour la plupart au service de table ou à la toilette. Cette passion pour « l’Or blanc » entraîne, en Asie, l’apparition d’une production spécifique destinée à l’exportation européenne, dont sont issues les statuettes zoomorphes et anthropomorphes. Des animaux domestiques tels que chiens et chevaux, et des volatiles au plumage délicat sont représentés, mais aussi des chiens de Fô et des divinités chinoises ou encore des personnages européens. Inspirées de la culture chinoise et de productions européennes, ces figures sont le résultat de l’intensification de la rencontre entre la Chine et l’Europe et témoignent du début de la mondialisation du commerce. Une exceptionnelle collection d’une quarantaine de statuettes chinoises est prêtée par le musée Guimet.

En partenariat avec le musée national des arts asiatiques, Guimet – Paris