X

Urne cinéraire antique, en verre © Eveha



Une fouille en secteur urbain est toujours un événement. Si elle interroge en tout premier lieu les chercheurs, elle intrigue plus largement les habitants, les passants… Fin 2015, la parcelle n°15 rue Édouard-Herriot a fait l’objet de toutes les attentions d’une équipe d’archéologues avant la construction d’un immeuble. Une fois la fouille terminée, un long travail d’analyse des données s’est poursuivi en laboratoire. Aujourd’hui le musée d’histoire et d’archéologie propose une première restitution de cet important travail de recherche, un zoom sur la nécropole antique de Vannes. L’intimité des habitants de Darioritum se révèle et nous initie aux rites funéraires que 2000 ans d’Histoire séparent – en apparence- des nôtres.

Dans les combles du musée, l’exposition OOPArt (Out of Place Artifact, « objets fabriqués hors de leur place »), les étudiant(e)s en 2e année de l’EESAB (École Supérieure d’Art de Bretagne, site de Lorient) interrogent les matériaux, les gestes et les techniques des collections présentées au musée.