X

À hauteur d’homme, Michel Thersiquel, photographies

Exposition

Cécile, 1970, Portrait de Pont-Aven (détail). Fonds déposé au Port-musée de Douarnenez. © Michel Thersiquel



Cinquante ans après l’exposition qui avait été consacrée à Michel Thersiquel en 1971, À hauteur d’homme est l’occasion pour le musée de renouer avec la photographie.

Des caravanes blanches, des pêcheurs démêlant leurs filets, des galets surprenants par leur forme, des modèles de Pont-Aven… Ces clichés en noir et blanc explorent les jeux de lumière tout en reflétant le perfectionnisme du travail du photographe qui saisit la réalité avec exactitude

Les ateliers des Capucins valorisent, du 7 novembre 2020 au 17 janvier 2021, À fleur de corps, le travail mené par le photographe au Centre de rééducation de Kerpape à Plomeur de 1972 à 1985. Ce travail est une réflexion empathique sur le corps, l’énergie d’une reconstruction, la force qui se dégage de corps diminués. Pionnière à son époque, et encore très novatrice, cette série joue à renverser nos appréhensions.

Ces deux expositions inscrivent ces différentes photographies dans un certain rapport au temps. Michel Thersiquel parvient habilement à le suspendre, entraînant
à la rêverie. Et chaque fois avec cette grande exigence artistique qui propulse chacun de ces clichés vers une dimension iconique.

Exposition présentée en partenariat avec l’association des Amis de Michel Thersiquel, le Port-Musée de Douarnenez et les Ateliers des Capucins.