X

© Pascal Helleu



Dans les meubles à plans du musée, près de 250 cartes constituent un fonds qui, s’il n’est pas aussi prestigieux que ceux des grands musées ou des bibliothèques nationales, dispos de quelques originaux de qualité.

Cet ensemble démontre la fascination connue de tout temps à l’égard de la représentation du monde, a fortiori des espaces maritimes, mais aussi de l’impérieuse nécessité des Etats et des compagnies de commerce d’en relever les contours à des fins d’exploitation commerciale et politique.

La sélection proposée offre un regard sur les productions de quelques hydrographes connus du XVIIIe siècle et un voyage dans des latitudes qui ont marqué l’histoire maritime malouine.