Best NYC Escorts/ Manhattan Escorts girllookup.com Long Island Escorts
X

Collections indisciplinées – Données et documentations des collections, usages et enjeux de recherche et de médiation

Rencontre

Radio, Lemouzy, première moitié du XXème siècle, collection du musée de Bretagne, Licence CC-BY

L’association Mêtis organise régulièrement des cycles de rencontres à destination des acteurs des musées sur diverses thématiques et enjeux contemporains. En partenariat avec Bretagne musées et sous le commissariat de la muséologue Vanessa Ferey, un cycle de trois rencontres intitulé Collections indisciplinées. Quels discours scientifiques pour quelles collections ? est proposé au printemps 2022 dans trois villes de Bretagne.

Retrouvez ci-dessous le programme de la deuxième journée de ce cycle intitulée “Données et documentations des collections, usages et enjeux de recherche et de médiation”, organisée à l’Université de Bretagne occidentale, à Brest, 20, rue Duquesne, salle A009 (+ visio) le 24 mai de 18h à 20h.

Pour vous y inscrire, cliquez ici !

 


Données et documentations des collections, usages et enjeux de recherche et de médiation

L’accessibilité de la collection du musée se développe à toutes les étapes du processus de muséalisation des objets qui la composent, de leur collecte à leur exposition. L’entrée au musée de nouvelles matérialités est donc synonyme d’introduction de nouvelles significations. Les savoirs et les connaissances issus des objets de collection formulent les traces authentiques de notre existence, humaine, sociétale, communautaire. Face à l’émancipation de la médiation numérique, quelles sont les nouvelles voix qui s’élèvent au coeur de la normalisation de la matérialité de la collection. Comment les professionnels de la culture s’adaptent-ils aux utilisations de la collection dans l’espace et le temps d’un “musée” en pleine redéfinition ? Les codes changent, les interprétations vacillent, et avec eux, les langages de la collection se réinvente.

Dans cette deuxième séance, nous explorerons la “grammaire” de la collection à partir de situations pour lesquelles leurs normes ont évoluées. Le corps des professionnels des musées façonne l’opérativité symbolique de l’objet au musée que le chercheur retrouve et transpose dans ses discours scientifiques, que le public réinvente et emporte dans ses déambulations. La description intelligente de l’artefact implique des choix techniques, sémantiques, qui se répercutent sur sa valorisation en bout de chaîne opératoire. Les possibilités d’interprétation de la collection cataloguée peuvent donc être élargies, mais aussi réduites, selon le phrasé de l’expôt.

Quatre professionnels poseront leurs regards sur la production et la diffusion des savoirs au musée derrière l’expérience vécue de la collection. Leurs gestes, leurs analyses, mais aussi leurs projections seront ici offerts afin de débattre des interprétations qui se succèdent mais qui ne tiennent pas toujours leur promesse d’impartialité au musée, pour le plus grand plaisir de leurs visiteurs.


Réalité de l’objet versus symbolique de l’expôt : petits arrangements au service de la narration muséographique– Philippe Bardel, Conservateur en charge du pôle scientifique de l’Écomusée de la Bintinais (18h – 18h40)

Après une formation initiale en scénographie, Philippe BARDEL a mené des recherches surl’architecture rurale au sein de l’Écomusée de la Bintinais, puis comme responsable de la recherche au sein du service régional de l’Inventaire général du Patrimoine culturel de la Région Pays de la Loire. Par ailleurs, il participe au sein de l’Écomusée de la Bintinais à de nombreux montages d’exposition à différents titres, comme chef de projet d’abord, puis comme responsable des publics, et enfin depuis 2017 comme responsable du pôle “Expositions et Collections” de l’écomusée.

 

Le musée des Beaux-Arts de Brest à l’écoute des habitants du territoire métropolitain : la démarche participative du projet scientifique et culturel – Sophie Lessard, Directrice du Musée des Beaux-Arts de Brest (18h – 18h40)

Après avoir obtenu une Maîtrise d’Histoire à l’Université de Bretagne Occidentale, Sophie Lessard effectue un DESS en Sociologie et Conduite de projets culturels à l’Université de Paris X Nanterre. Elle prend la direction du Musée de l’île d’Oléron puis dirige la rénovation du musée, ainsi que la création d’une réserve muséale intercommunale. Conservatrice des Antiquités et Objets d’Arts de la Charente-Maritime, elle accède aux fonctions de Directrice du musée des Beaux-Arts de Brest en 2017

 

La collection affranchie du musée, polysémie et dialogue d’objets dans l’exposition – Édith Joseph, Attachée de conservation, chargée de projet d’exposition pour EPCC Chemins du patrimoine en Finistère. (18h40 – 19h)

Édith Joseph est diplômée en Histoire de l’Art et Anthropologie. Après un début de carrière au Musée National des Arts Asiatiques, elle intègre l’équipe exposition-collection du Musée des Confluences à Lyon où elle y produit des expositions autours de questions de société telles que les grandes questions de l’humanité, les frontières, les origines ou encore les cultures autochtones. Depuis 2016, elle est chargée des projets d’expositions pour l’Abbaye de Daoulas et au Château de Kerjean où elle développe une programmation autour du rapport à l’altérité, l’ici et l’ailleurs et la relation passé/présent dans les notions de modernité.

 

Le triage des termes : précision et normalisation dans les bases de données-Khan Rooney, Intendant au Château Ramezay et conservateur d’armes historiques au Musée de Black Watch (RHR) du Canada (19h-19h20)

M. Rooney est titulaire d’un baccalauréat en archéologie de l’Université de McGill et d’une maîtrise en Muséologie de l’Université de Montréal. Spécialiste et passionné des armes, son parcours professionnel l’a amené à effectuer un stage au Royal Armouries en Angleterre et a été le responsable de la collection d’armes et militaria du Musée Stewart de 2013 à 2018. Aujourd’hui, Khan Rooney est l’Intendant du Château Ramezay, site historique et musée. En plus d’avoir participé en 2016 à l’émission Faut en parler : la culture des armes au Québec sur ICI RDI, M. Rooney est l’auteur de plusieurs articles sur le sujet dont Godsal Bullpup 11005 : The Story of an English Test Rifle in Montreal publié en 2018 dans la revue scientifique britannique Arms & Armour.