X

L’attraction cheval, le cheval dans le monde rural

Exposition


Chemins creux, parcelles… Le paysage agricole s’est dessiné à la mesure du cheval de travail, au cœur de la famille, du village et du territoire. Entre 1850 et 1950, la société bretonne a entretenu un lien particulièrement fort avec le cheval de travail, qui nous révèle un autre rapport à l’animal, dans une étonnante résonance avec les questionnements contemporains.

Avec la complicité du peintre Lucien Pouëdras, qui a grandi dans une ferme similaire à celle de St-Dégan, cette exposition de 40 toiles de l’artiste, dont la plupart sont inédites, met en lumière la place du cheval dans le monde rural. « Le cheval était rarement seul au travail, autour de lui les autres membres de la famille travaillent aussi. Il appartient bien à un groupe, une famille, une exploitation, un village ».

Ayant pris conscience dans les années 1960 des changements rapides du monde agricole, Lucien Pouëdras choisit la peinture pour transmettre et témoigner. Son oeuvre comporte aujourd’hui plus de 400 tableaux dont une centaine consacrés au cheval.

Chaque tableau raconte, de façon détaillée, le lien entre la vie des hommes et la nature, au fil des saisons. Mille et un gestes du quotidien dessinent et résument le monde du « cheval d’orgueil » et témoignent de la place du cheval dans un univers sans tracteur. Son intelligence au travail et sa mémoire du territoire font du cheval, un collègue de travail et non un simple exécutant.

Cette exposition nous révèle un autre rapport à l’animal qui résonne étonnamment avec les questionnements contemporains.



Les autres expositions du musée