X

Les Bigoudens, marchands et faiseurs de mode (1750-1900)

Exposition
© Serj Philouze

Le Pays bigouden a toujours été, malgré sa situation géographiquement marginale, un lieu d’échanges, comme partout ailleurs en Europe. Si les Bigoudens ont développé une esthétique vestimentaire singulière et originale, ils n’ont jamais vécu en autarcie. Ce sont bien les échanges commerciaux et l’ouverture sur le monde qui ont façonné cette mode insolite et chatoyante.

L’étude des textiles bigoudens du XIXe siècle révèle une foule de matériaux importés : du coton de Falaise, des draps de Montauban et de Sedan, des soieries lyonnaises, de la rubannerie de Saint-Etienne, du verre soufflé de Bohème… Les recherches archivistiques mentionnent également des toiles de Nozay, des bas de Saint-Marceau, du drap de Silésie…

L’exposition évoque les circuits commerciaux, les marchands de mode pont-l’abbistes et fera la part belle au textile, à l’accumulation de matériaux – draps, soieries, rubans, perles de verre… – et à ces chatoyantes modes bigoudènes du XIXe siècle.