Best NYC Escorts/ Manhattan Escorts girllookup.com Long Island Escorts
X

Paul Bloas

Paul Bloas, né en 1961 à Brest, vit et travaille dans sa ville natale depuis plus de trente ans. Les Brestois aiment à se retrouver dans ses œuvres éphémères qui leur sont désormais familières. En 1984, alors étudiant en quatrième année à l’école des Beaux-Arts de Brest, Paul Bloas commence à coller ses premiers Géants dans la cité portuaire : port de commerce, sur les piles du pont de Recouvrance… puis en 1991 à la prison de Pontaniou. Peints sur papier, les Géants se dégradent et s’effacent sous l’action des éléments ou de la griffe humaine. Il avoue avoir un goût prononcé pour le débris et les « nulle-parts » qu’il tente de magnifier, par le collage de ses colosses aux pieds d’argiles.

Les lieux où il pose son sac (Berlin, Budapest, Beyrouth, Madagascar, Chili…), déambule, l’inspirent tout comme il observe, dessine, dans son environnement, les petites gens, les travailleurs de la mer, les ouvriers. En 2012, dans la nef centrale des ateliers des Capucins, l’artiste a rendu hommage aux ouvriers de l’Arsenal avec l’exposition À nos pères. Dix ans plus tard, Faire rouge présentait une quinzaine de portraits de grand format, de chaudronniers brestois. Depuis la naissance de Ligne de front en 2010, Paul Bloas et son complice guitariste Serge Teyssot-Gay, performent sur toute la planète. Peinture et musique fusionnent pour que, sous les yeux des spectateurs, naissent des Géants, surgis du néant.

Au musée des Beaux-Arts, Paul Bloas – qui confie être inspiré par l’expressionnisme allemand et l’artiste Otto Dix en particulier – expose, outre des Géants, des esquisses de tailles diverses (croquis à la mine graphite) constituant également des œuvres autonomes, des photographies, mais aussi ses Méduses, mobiles constitués de centaines de petites pièces de faïence peintes de petits bonhommes, versions miniatures des gigantesques personnages.