X

Djita Salomé,polychromo vivante, collection Le Carton Voyageur, Musée de la carte postale, Baud



Des personnages emblématiques, le nom d’une marque entendu à la radio, un logo, une bribe de phrase ou une carte postale sur un coin de table… L’exposition interroge les icônes de la pop culture en les confrontant aux œuvres de quatre artistes contemporains : Jisbar, Alexandre Nicolas, Richard Orlinski et Paul Toupet.

La carte postale, dont le musée raconte l’histoire, est un petit concentré de pop culture. Si l’on entrevoit ce petit carton voyageur dans de nombreuses œuvres, la carte postale peut surtout revendiquer son indéniable appartenance à la pop culture par son caractère graphique, populaire et éphémère. Contraction du mot anglais « popular », le mot pop se traduirait comme « qui vient du peuple, de la rue », évoquant également des idées de culture de masse et de société de consommation. Une définition qui fait écho à la vie et à l’esthétique de la carte postale, si familière et si pop !