X

Marie, crêpière ambulante dans les Monts d'Arrée, photographie de Gilles Pouliquen



Au coeur du bourg de Saint-Rivoal, le site de la maison Cornec présente aux visiteurs un ensemble de maisons du 18e siècle construite par la famille Cornec et habitées jusque dans les années 1970. Ce lieu ouvert à tous et plus particulièrement aux habitants, est l’endroit idéal pour recueillir les expériences et les mettre en perspective avec les enjeux contemporains du monde rural.

Autour de la crêpe, avec l’exposition Un tri dra mar plij*, il est surtout question de s’approprier et deconserver un héritage culturel. Les témoignages présentés en extérieur sur le site de la Maison Cornec montrent le dynamisme des savoir-faire associés aux crêpes : blé noir ou froment, bilig à gazou électrique, salée ou sucrée, “krazh”** ou “soupl”…

Pas un festnoz, pas une fête de pardon, pas un rassemblement militant sans le fameux « stand crêpe ». Derrière les biligs, des bénévoles passés maîtres dans cet art délicat, s’échangent leurs secrets. Mais au fond, s’ils sont là, c’est pour la bonne cause : rassembler des fonds pour leur association quel qu’en soit l’objet… Quand patrimoine culturel immatériel et dynamisme associatif du territoire se rencontrent, la transmission est garantie.

Cette exposition s’intègre dans un cycle de recherches et d’expositions organisées par cinq musées bretons en 2020-2021 intitulé Et vous ? Êtes-vous plutôt crêpe ou galette ? et pour lequel chaque musée impliqué s’est intéressé à un aspect de ce croustillant sujet.

 

* Une complète s’il vous plait !

**dorée, croustillante