X

Une famille d’artistes au Faouët

Exposition

Portrait de Violet Palmer, cousine du peintre, Guy Wilthew, huile sur toile, collection particulière. © photo Isabelle Guégan



Peintres et photographes émaillent la vie du Faouët en ce début de 20e siècle. Les deux pratiques s’entremêlent, et les peintres partent souvent travailler « sur le motif » en compagnie de photographes. Ainsi le peintre Louis-Marie Le Leuxhe (1847-1896), installé au Faouët, compte parmi sa longue lignée plusieurs fils dont certains suivent sa voie. L’un d’eux, Joseph (1874-1927), pratique également la photographie.

La famille Le Leuxhe tient par ailleurs un magasin fournissant notamment du matériel de beaux-arts et probablement de photographie. La clientèle est entre autres celle des artistes, français et étrangers, qui séjournent dans la petite ville, attirés par le pittoresque et l’hôtellerie bon marché. Une fille Le Leuxhe, Marguerite, se marie d’ailleurs à l’un de ces artistes, le britannique Guy Wilthew (1876-1920). Formé en Hollande et en Belgique puis à Paris à l’académie Julian, Wilthew partage sa vie entre Le Faouët et Londres. Il peint des paysages et de nombreux portraits, de la gentry anglaise comme des plus humbles Bretons.

L’exposition retrace le foisonnant travail artistique, peint et photographique, d’une famille qui a marqué l’histoire du Faouët.



Les autres expositions du musée