X

L’identité retrouvée

On l’appelait la « mère Samson », le visage d’une femme bouleversée par de terribles épreuves. Ce tirage argentique conservé dans le fonds iconographique du musée de la Résistance bretonne nous a longtemps intrigués. L’identité de cette Bretonne en costume de deuil vient d’être
retrouvée et nous comprenons mieux l’infinie tristesse qui transparaît dans son regard. Il s’agit de Marie-Julienne Samson dont l’existence
a basculé dans la tragédie à l’été 1944. Son mari, son neveu, son plus jeune fils, sa belle-fille, son petit fils et son petit neveu, tous engagés dans la Résistance, ont été exécutés par les allemands ou déportés sans retour. Quant à sa sœur, elle a disparu en région parisienne avec son mari et sa fille sous les bombardements alliés. C’est toute cette souffrance que porte Marie-Julienne Gautier – désormais « Veuve Samson », surprise par l’objectif d’un photographe le 27 juillet 1947 alors qu’elle vient d’être décorée par le Général de Gaulle lors d’une grande cérémonie commémorative organisée à Saint-Marcel.