X

Appel à mécénat

Le nouveau Musée de la Résistance en Bretagne

Musée de la Résistance bretonne Saint-Marcel

Esquisse de l'extérieur du futur musée © Cadmée-AST-Gruet-Peutz-LTP

Grâce à une importante mobilisation des élus du territoire et des partenaires institutionnels, le Musée de la Résistance en Bretagne est l’objet d’un ambitieux projet d’extension/réhabilitation. L’équipement actuel fermera fin 2018 pour une année d’importants travaux de modernisation architecturale et scénographique. Le nouveau musée ouvrira en 2020.

Saint-Marcel, un lieu chargé d’histoire, un symbole

Si le Musée de la Résistance Bretonne est implanté à Saint-Marcel, c’est que cette petite commune, située à une vingtaine de kilomètres de Ploërmel et à 30 minutes de Vannes, fût l’un des hauts-lieux de la résistance française. C’est là qu’eut lieu, le 18 juin 1944, l’un des tout premiers combats livrés par des combattants Français contre l’occupant allemand après le débarquement allié en Normandie. Victoire des âmes plus que des armes, la « bataille de Saint-Marcel » a valeur de symbole. Elle a été rendue possible grâce à la mobilisation des « enfants du pays » en un maquis de plusieurs milliers de jeunes résistants, au soutien des parachutistes SAS de la France libre et à la complicité bienveillante et souvent active des habitants des localités avoisinantes. Cet exemple d’action combinée entre Résistance intérieure et extérieure, rassemblée et soutenue par la population locale, est une première.
Le Musée est implanté sur les lieux mêmes de ces combats.

Pourquoi faire appel au mécénat culturel ?

Si les financements actuellement réunis permettront de proposer au public un nouveau musée de la Résistance en Bretagne dont les premières esquisses permettent d’apprécier les qualités architecturales et scénographiques, de nouveaux besoins sont apparu en cours d’études qui pourraient faire l’objet de tranches de
travaux ultérieurs mais que la maîtrise d’ouvrage souhaiterait intégrer dès maintenant au projet pour que ce nouveau musée soit pleinement cohérent et abouti dès son inauguration en 2020.

3 projets à soutenir

Un appel au mécénat est lancé pour financer 3 opérations :

– Le patio mémoriel

Concevoir un patio paysager au cœur du musée faisant appel à des matériaux nobles et intégrant le travail d’artistes contemporains.
En faire un lieu propice à la réflexion et au recueillement.

Financement : 300 000 €

Mécénat recherché : financier, de compétence (création contemporaine, résidences d’artistes, etc…)

De l’engagement des mécènes dépendra la qualité des matériaux choisis, la variété des essences végétales, le recours à des artistes contemporains pour investir les lieux et travailler sur les notions de mémoire, de Souvenir, de recueillement ou de résilience et de les suggérer par des installations et des créations audacieuses et inspirées.

– L’Historial des parachutistes SAS de la France Libre

Concevoir un historial dédié aux parachutistes SAS de la France Libre et leur dédier un lieu à la hauteur de leur engagement et de leurs sacrifices.

Financement : 300 000 €

Mécénat recherché : financier, de compétence, en nature (dons d’objets d’exception)

– Les contenus et animations numériques et multimédia

Offrir aux visiteurs du futur musée des contenus et des dispositifs numériques pédagogiques et interactifs innovants.

Financement : 300 000 €

Mécénat recherché : financier, de compétence

Pour nous accompagner dans cette démarche, un mécénat de compétence porté par une société spécialisée dans les solutions multimédia serait une vraie chance pour le projet et la garantie de présenter au public une offre de qualité et pertinente, des outils récents et adaptés, des contenus didactiques intuitivement accessibles au plus grand nombre.

 


Les contreparties :

 

Outre les avantages fiscaux pour les particuliers et les entreprises, devenir mécène de ce projet, c’est prendre place parmi les passeurs d’histoire et assurer la pérennité de collections dont la valeur historique et patrimoniale est exceptionnelle.
Devenir mécène, c’est associer son nom et son image à une opération ambitieuse de rénovation d’un équipement phare pour notre territoire.
C’est accompagner le projet fédérateur d’un nouveau musée de la Résistance ancré sur le territoire breton, qui véhicule des valeurs humaines et citoyennes fortes et assumées.

Pour les mécénats en nature ou de compétence, l’instruction fiscale du 13 juillet 2009 (BOI 4C-5-04) précise les modalités de valorisation en prix de revient.

Les entreprises peuvent également bénéficier de contreparties matérielles dans la limite de 25% des sommes versées : mise à disposition d’espaces, visites « privilège », entrées pour ses salariés, etc.