Best NYC Escorts/ Manhattan Escorts girllookup.com Long Island Escorts
X

Prisme, architecture boréale : (re)découvrez l’exposition en vidéo

La Cohue – Musée des beaux-arts de Vannes  vous propose de (re)découvrir en vidéo l’exposition Prisme, architecture boréale en compagnie de l’artiste Andrea d’Amario et de Françoise Berretrot, directrice du service musées-patrimoine de la ville. Chaque année, le musée invite un artiste à investir le passage central de la Cohue. Après Simon Augade en 2019, la proposition a été toute autre en 2020 :

 

 

Andrea d’Amario est né non loin de Paris en 1987. Après des études de menuiserie, il rentre aux Beaux Arts à Clermont-Ferrand où il obtient son Diplôme National Supérieur d’Études Plastiques. Il s’installe ensuite 2013 à Lima, capitale du Pérou où il travailla pendant quatre ans et où il participe  à une quinzaine d’expositions. Après cette expérience, il décide de revenir vivre en France pour développer son travail, actuellement en Bretagne sud, dans le Morbihan.

 

Exposition Prisme Andrea D’Amario La Cohue Musée des Beaux Arts, photographie Andrea d’Amario

 

Dans son travail, Andrea d’Amario s’intéresse à la part invisible du monde, se référant dans cette démarche à Merleau-Ponty, qui écrit dans l’œil et l’esprit “Depuis Lascaux jusqu’à aujourd’hui, pure ou impure, figurative ou non, la peinture (plus largement, l’art) ne célèbre jamais d’autre énigme que celle de la visibilité”. C’est la poursuite de cette recherche que l’on retrouve dans Prisme : architecture boréale.

 

Exposition Prisme Andrea D’Amario La Cohue Musée des Beaux Arts, photographie Andrea d’Amario

 

Andrea d’Amario propose ici de redécouvrir le passage central de la Cohue sous un nouveau jour. Il utilise pour cela des néons colorés épousant la totalité du spectre lumineux que l’œil humain peut appréhender, du rouge au violet. Ceux-ci sont savamment positionnés pour jouer avec les espaces, les lignes et les matières du lieu, qui s’en trouve ainsi transformé et nous révèle une identité invisible en temps normal.

 

Exposition Prisme Andrea D’Amario La Cohue Musée des Beaux Arts, photographie Andrea d’Amario

 

Dans une expérience immersive, la perception du visiteur se modifie, s’affine, les dégradés se révèlent à l’œil et c’est un monde invisible qui apparaît petit à petit… Pour en savoir plus sur l’artiste : http://www.andreadamario.com/

Frilco Philippines Corporation Hazardous Waste Transport Laguna clickonetic best photobooth photo-coverage laguna Free themes elementor pro web services web development