X

Port-Louis : 4 siècles de fortifications

Catalogue d'exposition Histoire / Patrimoine maritime
Ateliers Liv'Editions / Musée national de la Marine

La citadelle de Port-Louis, édifiée sur ordre du roi, protège la rade où font relâche des navires marchands et ceux de la flotte royale, et démontre à l’ennemi la puissance du royaume de France. Elle s’implante en 1616 sur les vestiges d’un fort construit par les espagnols. Au cours du XVIIe siècle, le contrôle de l’accès de la rade devient un souci permanent, notamment pour protéger les intérêts de la Compagnie française des Indes orientales qui s’y implante en 1666.  Des batteries et des forts sont alors construits en des lieux stratégiques pour surveiller le chenal d’accès puis pour empêcher les attaques ennemies des entrepôts. Au XIXème siècle, la plupart des fortifications sont modernisées pour répondre à l’évolution de l’artillerie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les allemands les utilisent pour protéger la base de sous-marins et le siège du commandement de la bataille de l’Atlantique.

Parfois surnommée « Sentinelle de la rade », la citadelle de Port-louis représentait l’élément central d’un système fortifié complexe qui n’a cessé d’évoluer au cours des siècles.