X

Musée de l’ancienne abbaye de Landévennec

Landévennec

Histoire - Archéologie - Patrimoine religieux
  • Les ruines de l’ancienne église abbatiale, face à l’Aulne © B. Deroche, 2017
  • L’exposition permanente de l’Ancienne abbaye © Musée de l’Ancienne abbaye de Landévennec
  • Visite du jardin © Musée de l’Ancienne abbaye de Landévennec
  • Reconstitution du site © Musée de l’Ancienne abbaye de Landévennec
  • © Musée de l’Ancienne abbaye de Landévennec

Situées en Presqu’île de Crozon, dans un paysage maritime remarquable, les ruines de l’ancienne abbaye de Landévennec sont le témoin de 1300 ans d’histoire bretonne. Fondée au tournant des Ve et VIe siècles, l’abbaye est l’une des plus anciennes fondations monastiques attestées en Bretagne. Vingt-cinq années de recherches archéologiques ont permis de mettre au jour de nombreuses traces d’une histoire mouvementée. Le site archéologique est ainsi devenu un véritable chantier de fouilles à ciel ouvert !

Grâce à des reconstitutions, le musée accompagne le visiteur dans la découverte du site. A travers l’histoire du monastère, c’est l’histoire de la Bretagne qui se dévoile : migrations des « Bretons » en Armorique et naissance de la « petite » Bretagne, expansion de la vie monastique en Occident, rayonnement culturel des monastères au siècle de Charlemagne, invasions normandes, grandeurs et vicissitudes de la vie monastique du Moyen Age à nos jours dans une Bretagne en constant changement.

Au pied des ruines de l’Ancienne abbaye, l’on découvre également un très beau jardin potager et un jardin médicinal dans lesquels sont rassemblés une centaine de plantes qui étaient utilisées dans les monastères du haut Moyen Age. La présence d’une nappe d’eau souterraine, sous le site archéologique de l’Ancienne abbaye a permis de conserver des graines et des fruits datant des 7e au 13e siècles. Les scientifiques ont pu établir la liste d’une centaine d’espèces qui se trouvaient dans l’environnement du monastère à cette période et que l’on retrouve dans ce jardin, pensé comme un « jardin de l’an mil ».

Enfin, chaque année, une nouvelle exposition temporaire est créée, basée sur les recherches archéologiques menées à Landévennec, pour éclairer un aspect particulier de l’histoire des lieux et de la région !

Une visite incontournable !