X

Jean-Yves Veillard en 1993, par Didier Olivré.

Hommage à Jean-Yves Veillard, ancien conservateur du musée de Bretagne, militant engagé et homme de patrimoine

C’ est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition de Jean-Yves VEILLARD, ancien conservateur du musée de Bretagne, historien, militant engagé et homme de patrimoine.

En 1976, il crée le musée de Bretagne puis se consacre à la création de l’écomusée du pays de Rennes, ouvert en 1987. Dès le début des années 1990, il initie le projet d’un nouveau musée de Bretagne qui se concrétise en 2006 par son ouverture au sein du nouvel équipement culturel rennais, Les Champs Libres.

Jean-Yves Veillard aura été un fédérateur impulsant la création de l’association Buhez (la vie en breton) visionnaire dans la structuration d’un réseau, la réciprocité des moyens entre les structures, la solidarité des équipements.

L’association a pour origine le besoin de se concerter ressenti par les responsables des écomusées et musées d’archéologie, d’histoire et d’ethnologie des cinq départements de la Bretagne historique afin de proposer différents types d’actions : la coordination des politiques culturelles, le conseil en muséologie, la conservation et restauration, et la mise en valeur des collections publiques par des expositions communes à l’ensemble des musées. Avec ces initiatives, Buhez préfigure avant l’heure un véritable réseau de musées de société pour la Bretagne et ses territoires.

Dès 1980, une première exposition consacrée au « Mariage en Bretagne », suivront sept autres expositions entre 1982 et 2005, avec des sujets très variés comme la religion : « Les Bretons et Dieu », la cuisine bretonne : « Quand les Bretons passent à table » ou l’archéologie sous-marine : « La Mer pour Mémoire ».

Les objectifs de conservation et restauration, de l’association, se concrétisent à travers la création de l’Atelier régional de restauration, installé depuis mai 1984 au Château de Kerguéhennec à Bignan (Morbihan).

En 2015, l’association Buhez a fait l’objet d’une fusion avec l’Association des Conservateurs des Musées de la Région Bretagne (ACMRB). La nouvelle association qui en résulte s’appelle « Bretagne-Musées » et s’appuie sur cette histoire patrimoniale bretonne.

Nous lui devons beaucoup. Mersi Bras Jean-Yves.

A sa famille et à ses proches, nous présentons au nom de Bretagne Musées nos plus sincères condoléances.

L’ensemble des professionnels des 37 musées du réseau.