X

Les archives photographiques de Nicole et Félix Le Garrec versées au Port-musée

Nicole et Félix travaillent ensemble depuis près de 6O ans dans une forte complémentarité. À Félix tout ce qui touche à l’image, à Nicole les interviews et la réalisation des films. Félix livre au Port-Musée, une vie vouée à l'image, soit plus de 60 années de pratique photographique. Des dizaines de milliers de clichés, difficilement quantifiable pour le moment. Une convention de dépôt liant la Ville de Douarnenez et son Port-musée aux époux Le Garrec précise les [...] conditions du dépôt. Les archives photographiques et sonores seront confiées au Port-musée pour une durée de 10 ans. Les thèmes traités vont de la pêche (artisanale, hauturière, tropicale... ), à l'artisanat, l'agriculture, les conserveries, les écoles, (primaires, collèges, lycées) manifestations diverses, marées noires, mouvements sociaux, grève de marins pêcheurs... reportage sur les tziganes. Reportage sur l'île d'Ouessant, traditions, pardons, bigoudènes, vie quotidienne... Photos de plateau sur différents films, notamment sur le film "Z" de Costa Gavras et "Avoir 20 Ans dans les Aurès" de René Vautier... Reportages à l’étranger : Écosse, ex-Yougoslavie, Allemagne de l’Est, Algérie, Mali, Argentine, Pérou, Vietnam... Le premier dépôt versé au Port-musée est une série de 932 diapositives réalisées en 1971 en mer des Caraïbes. Dans les années 60-70, Douarnenez et Concarneau sont les premiers ports français de pêche tropicale. Félix Le Garrec voit là une occasion de reportage à saisir. Il s'adresse à Fanch Gloaguen, président de l’armement coopératif finistérien (ACF) basé à Poulgoazec. Et là, c’est embarquement immédiat pour Panama. Deux thoniers senneurs : l’Île de Sein et le Président Lacour, après une campagne en océan Pacifique, s'apprêtent à traverser le canal de Panama pour se rendre dans la mer des Caraïbes. Félix les rejoint et passe 15 jours sur chaque navire pour capter la vie des marins bretons et ce type de pêche en mer des Caraïbes. Une association nouvellement formée «Les Amis de Nicole et Félix Le Garrec» est à la recherche de bénévoles pour mener des actions de valorisation de ce fonds d’atelier
PLUS
MOINS

« Bonjour Monsieur Gauguin »

Paul Gauguin Bonjour Monsieur Gauguin, 1889 Huile sur toile, 92.5 x 74 cm Galerie Nationale de Prague   En écho à l’exposition du Musée départemental breton, le Musée des beaux-arts de Quimper présente, du 16 juin au 30 septembre, un prêt exceptionnel de la galerie nationale de Prague, Bonjour Monsieur Gauguin, oeuvre exécutée en 1889 par Paul Gauguin, suite à sa visite au [...] musée de Montpellier en compagnie de Vincent Van Gogh. Ils ont sans doute échangé sur le thème de l’artiste errant et sur l’autoportrait après leur découverte de la toile Bonjour Monsieur Courbet. Le tableau magistral de Gauguin qui représente l’artiste en pèlerin rencontrant une paysanne du Pouldu est une version plus intense d’une première huile de dimensions plus modestes qui décorait à l’origine le panneau d’une porte de l’auberge de Marie Henry, décor dont le musée conserve trois autres pans, dont la fameuse Oie de Gauguin. La présentation conjointe de ces œuvres est donc totalement inédite. Sur présentation du billet plein tarif du musée des beaux-arts de Quimper durant les dates de la saison tchèque, tarif réduit au musée départemental breton. Sur les traces de Gauguin, n’hésitez pas à visiter la maison-musée du Pouldu, reconstitution de la buvette de la plage de Marie Henry. Tarif réduit après votre visite du musée du beaux-arts sur présentation du Passeport culturel en Finistère.    
PLUS
MOINS

Le fonds du photographe Lucien Bailly

Légende

Parmi les larges collections photographique du musée, le fonds du photographe Lucien Bailly, composé essentiellement de plaques de verre acquises en 1991, font l’objet d’un travail en étroit partenariat avec les Amis du Musée, qui participent aux côtés de l’équipe professionnelle au nettoyage, au reconditionnement et à la numérisation de ce fonds riche de 8 000 plaques. Une expérience originale d'ouverture et d’appropriation par le public des collections et de leurs enjeux, [...] nourris d’échanges autour de la matérialité des fonds photographiques. Les clichés de Lucien Bailly, photographe de la société briochine de l’entre-deux-guerres, seront présentés dans le parcours permanent, avant une large diffusion grâce à leur numérisation et leur mise en ligne
PLUS
MOINS

La numérisation des négatifs du photographe Charles Legendre

Le tombeau de Merlin l'Enchanteur, années 1910-1920 © collection musée de Montfort-sur-Meu

Premier photographe professionnel de Montfort, Charles Legendre a exercé de 1905 à 1938. La récente numérisation de l’ensemble des 11 000 négatifs a permis de mieux le connaître. La collection devrait prochainement s’enrichir de 12 tirages originaux, emblématiques du personnage et de la période : ils représentent les sites majeurs de la commune voisine de Paimpont, en particulier les sites que les auteurs du XIXe siècle ont peu à peu qualifiés “d’Arthuriens”. Sont ainsi [...] immortalisés, dans une configuration aujourd’hui méconnaissable, les sites de la Fontaine de Barenton ou du Tombeau de Merlin, ancienne allée couverte inventée quelques dizaines d’années plus tôt par un autre Montfortais, le juge Poignand
PLUS
MOINS

Numérisation 3D de bateaux, un outil d’étude et de conservation

Propriétaire de la plus grande collection de navires de France, le Port-musée développe en son sein des techniques d'ingénierie destinées à assurer la pérennité et l'étude de ses collections. Son approche associe à la fois une maîtrise des savoir-faire de la charpenterie traditionnelle et le recours à une expertise technique et scientifique tant dans le domaine des matériaux que dans l'analyse de leurs conditions précises de conservation. Les bateaux de travail constituent le [...] cœur de cette collection. Réalisés de mémoire, par des charpentiers qui ne nous ont laissé quasiment aucun plan, mais avec un savoir-faire abouti né de traditions séculaires, la plupart de ces navires sont les derniers représentant de leurs types respectifs. L'étude précise de ceux-ci s'apparente donc à l'enquête archéologique et l'observation minutieuse de leurs formes, des détails de leur charpenterie et de leur assemblages comme de leur déformations constituent un challenge et une nécessité scientifiques. Pour répondre à cette gageure, le Port-musée use depuis plusieurs années de la haute technologie. Il met ainsi un œuvre un programme de numérisation au Laser Scanner 3D qui lui permet à la fois de documenter cette collection et de surveiller son évolution et ses possibles altérations. Chaque navire ainsi inspecté bénéficie d'un enregistrement millimétrique de plusieurs dizaines de millions de points qui constituent autant une archive qu'un modèle numérique observable sous tous les angles et à toutes les échelles
PLUS
MOINS

Des collections en partage, 150 000 images à découvrir

Domaine public – Collections du musée de Bretagne et de l’Écomusée du Pays de Rennes

À l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2017, le musée de Bretagne a mis en ligne une partie importante de ses collections. Environ 150 000 objets et documents sont ainsi à découvrir. Il s'agit d'une étape majeure dans l'ambitieux chantier de numérisation et de valorisation des collections du musée qui mettra en ligne, chaque année, 70 000 nouveaux objets sur les 600 000 que comptent ses collections. L'objectif de ce musée numérique est double. Tout d'abord, permettre [...] une diffusion la plus large possible de ses collections en prenant en compte les nouveaux usages du numérique avec un site adaptable sur tablette et smartphone et qui facilite également le partage des images sur les réseaux sociaux. Mais aussi, induire une réappropriation par le public, notamment pour des réutilisations créatives de ces images. Encore assez peu développée par les musées français, cette démarche innovante positionne le musée de Bretagne comme précurseur breton dans la diffusion des collections et s'inscrit dans une philosophie de partage des connaissances à des fins essentiellement scientifiques, culturelles, historiques et documentaires dans le cadre de la mission de service public de l'institution muséale. Ce projet, porté par Rennes métropole, maître d'ouvrage, bénéficie du soutien financier du ministère de la Culture (DRAC Bretagne), de la Région Bretagne et de l'Union européenne (FEDER)
PLUS
MOINS