X

Globe terrestre du XVIIIe siècle

Musée de la Compagnie des Indes

Port-Louis

Histoire - Patrimoine maritime
Collection Musée de la Compagnie des Indes, Ville de Lorient

Ce globe terrestre est réalisé en hommage à l’expédition des deux frégates de la Compagnie des Indes, l’Aigle et la Marie, en 1738-1739, parties à la recherche d’un hypothétique continent austral. En ce début du XVIIIe siècle, la connaissance de la planète est lacunaire : les cartes très imprécises varient considérablement d’un auteur à l’autre.

La Compagnie des Indes voit, dans ce projet d’exploration à l’initiative du capitaine Jean-Baptiste Charles Bouvet de Lozier, un intérêt commercial évident. En effet, en raison de son entrée en action tardive, la Compagnie des Indes trouve déjà occupés de nombreux territoires intéressant ses projets et cherche à trouver de nouvelles escales ou de nouveaux territoires propices à ses activités. Le tracé du voyage des deux vaisseaux est visible sur cette mappemonde, réalisée par Jaques Hardy, fabricant de globes à Paris de 1738 à 1755, « sur les nouvelles observations des Mrs de l’académie royale des sciences ».