X

Tenture textile fabriquée en Inde au 18e siècle

Musée de la Compagnie des Indes

Port-Louis

Ethnologie - Histoire - Arts décoratifs - Techniques - Modes et costumes
© B.Nicolas, Musée de la Compagnie des Indes

Cette longue tenture présente, dans sa partie supérieure, une composition traditionnelle à l’arbre de vie, motif récurrent pour ce type de textile fabriqué en Inde à destination de l’Europe. La partie inférieure est peinte d’un décor évoquant une architecture asiatique assez curieuse. Au premier plan, à côté d’une rivière, des personnages asiatiques et européens s’affairent autour d’une rixe. La scène a pour cadre un des comptoirs du sud-est asiatiques où se côtoient Européens et Asiatiques, mais il est difficile d’en préciser le lieu.

Cette tenture constitue l’un des très rares décors à personnages. Le corpus des tentures historiées est extrêmement réduit. Parmi les quelques pièces connues, il convient de signaler, au Victoria and Albert museum de Londres, une tenture représentant un épisode du Dom Quichotte de Cervantès peint d’après une gravure de Bonnart. Elle laisse imaginer que d’autres commandes ont pu être exécutées d’après des gravures européennes.

 

© B.Nicolas

Quoiqu’il en soit, la Compagnie des Indes adresse des modèles que les artisans indiens sont chargés de copier pour satisfaire aux exigences des acheteurs français. C’est ce que déclare Georges Roques, agent de la Compagnie, en poste à Surat de 1676 à 1691, préposé à la composition des cargaisons textiles : « J’ai fait de nouvelles épreuves en chittes [terme ancien pour indienne] à double teinture sur des fonds et dessins nouveaux. Nous attendrons l’avis de leur réussite en France pour continuer. »